Bienvenue

sur la commune de Chambost-Longessaigne. Ce site a été conçu pour vous, jeunes et moins jeunes, associations, entreprises, collectivités, afin de vous faire découvrir notre territoire.

Bonne visite à tous !

La Mairie

Place de la Bascule
69770 - Chambost-Longessaigne
Tél. 04 74 26 33 85
Fax : 04 74 26 34 72

Horaires d'ouverture
Lundi, Mardi et Vendredi
de 8h30 à 12h00
et le jeudi
de 13h30 à 16h30

Permanence
de Madame le Maire

Le samedi
de 10h00 à 11h00

contactez-nous

Agence Postale

Tél : 04 74 70 60 57

Horaires d'ouverture
Lundi de 9h30 à 12 h00
Mardi de 9H30 à 12H00
Mercredi de 15H30 à 18H00
Jeudi de 9H30 à 12H00
Vendredi de 15H30 à 18H00

Levée du courrier
14h30 la semaine
10h15 le samedi

28/05/2018

Des wagonnets à Chambost ???


Des wagonnets ont soudainement fait leur apparition au rond-point du village.

Mais… ne cherchez pas la gare !  Le train ne passera pas par Chambost !!!

 

Ces wagonnets proviennent en fait de la carrière de Kaolin de Chambost en friche depuis plusieurs années au lieu-dit Les Gorges. Ils étaient sur la propriété de la famille THAVEL.

Après un bon lifting, ils viennent s'inscrire dans le paysage de la commune pour le souvenir de certains...et pour la connaissance des autres.

Cette carrière d'où était extraite cette pierre de kaolin a été ouverte en 1952 et exploitée une dizaine d'années par Mr Jean Odin de Haute-Rivoire, gérant également de la pierre de kaolin sur d'autres sites voisins : à Haute-Rivoire, à Bouchala.

La mécanisation n'étant pas ce qu'elle est aujourd'hui, le travail était pénible pour les ouvriers qui y travaillaient. La main d'œuvre était locale. Depuis la carrière, le minerai était chargé dans des tombereaux tirés par des chevaux jusqu'à la trémie de la Truelle route de St Laurent (mur de soutènement du quai de chargement des camions encore visible aujourd'hui).

Cette pierre, en fonction de ses qualités, était transportée ensuite jusqu'à Ste Foy l'Argentière, dans le Dauphiné ou la Drôme suivant les besoins.

A l'époque, la demande en Kaolin était forte et les applications diverses: pour l'usine de porcelaine à Ste Foy l'Argentière (employant jusqu'à 300 salariés) fabriquant de la vaisselle mais également pour la fabrication  d'isolateurs (appelés couramment tasses électriques) avec le développement des réseaux électriques, aussi pour des briques réfractaires...

En pleine activité, les ouvriers de la carrière de Chambost enlevaient régulièrement  300tonnes/mois.

Les journées de labeur étant longues, ils appréciaient le casse-croûte de 9 heures fourni par le patron.Par contre chacun devait apporter son repas de midi à réchauffer,ou le prendre au "restaurant ouvrier"café Durand à La Truelle (maison de Gladys et Jean Dumas aujourd'hui).

 

Le kaolin de Chambost était surtout prisé pour le blanchiment des ciments. L'entreprise Lafarge était d'ailleurs un très gros client. Remplacée peu à peu par des matériaux plastiques ou autres,cette extraction est devenue de moins en moins rentable et par faute de successeur l'activité a pris fin dans les années 1970.

Que ces wagonnets aident à faire découvrir ou à garder en mémoire cette activité passée et peu ordinaire à Chambost.